........................................................................................................

SMYRNAIOS Nikos, 2016, « HOW DO LOCAL JOURNALISTIC START-UPS IN FRANCE ENGAGE AND RENEW THE BOND WITH LOCAL ONLINE READERSHIP? », Dealing with the Local: Media, Proximity and Community, ECREA, Prague, 8 November 2016

SMYRNAIOS Nikos, 2016, « Moderating comments for French news websites: a socio-economic approach », Freedom & Control of Digital Expression Conference, Toulouse, 13-14 octobre.


SMYRNAIOS Nikos, 2015, « Une critique des études du journalisme en ligne », Séminaire PragmaTIC, Toulouse, 19 novembre.


SMYRNAIOS Nikos, 2015, « Journalism facing the Internet oligopoly: Google, Facebook and news infomediation », Communication au colloque Capitalism, Culture and Media, Leeds, 7-8 septembre.


SMYRNAIOS Nikos, 2015, « A Critique of the Internet Oligopoly », Communication au colloque CGAS « Rising Democracy », Athènes, 16-19 juillet.


SMYRNAIOS Nikos, 2015, « Radiobubble: a case of an alternative media in austerity-ridden Greece », Communication à la 22ème conférénce des Européanistes, Paris 8-10 juillet.


Ratinaud Pierre, SMYRNAIOS Nikos, 2015, « Une méthode pour articuler analyse des réseaux et des discours sur Twitter La websphère de #CharlieHebdo », Communication au congrès AFSP 2015: ST7 « Les appropriations méthodologiques d'internet dans la recherche sur des objets politiques», Aix-en-Provence, 22 juin 2015 .


SMYRNAIOS Nikos, 2015, « Quelles alternatives aux acteurs oligopolistiques de l’internet ? », Communication au colloque « Système médiatique et développement durables », Athènes, Université Panteion, 6-8 mai.


SMYRNAIOS Nikos, 2015, « L'oligopole de l’infomédiation et ses enjeux : les GAFAM contre l'internet », Communication à la journée d’études "Composer avec les régimes de Google", Tours, 5 février.


SMYRNAIOS Nikos, 2014, «Le journalisme face à l'oligopole de l'internet. Enjeux socioéconomiques et pratiques journalistiques», Conférence au Séminaire d’études sur le journalisme de Grenoble, 28 novembre.


Ratinaud Pierre, SMYRNAIOS Nikos, 2014, «Une analyse des graphes et des discours autour du #Mariagepourtous », Communication à la journée d’étude « Ancrer le discours sur le genre. Commentaires en ligne et fouille d'opinion », Lyon, 27 novembre.


SMYRNAIOS Nikos, 2014, « The European Elections through the lens of Twitter », Communication à la journée d’étude « Réseaux et TIC ; réseaux et innovation » Labex SMS », Toulouse, 16 septembre.


SMYRNAIOS Nikos, Marty Emmanuel, Bousquet Franck, 2014, « Local pure players in Southern France between journalistic diversity and economic constraints », Communication au colloque international « Local journalism around the world: professional practices, economic foundations, and political implications », Oxford, 27 et 28 mars.


Bousquet Franck, Marty Emmanuel, SMYRNAIOS Nikos, 2013, « Les nouveaux acteurs en ligne de l’information locale : vers une relation aux publics renouvelée ? », Communication au colloque international « Le journalisme en ligne et ses publics », Bruxelles, 5 et 6 décembre.


SMYRNAIOS Nikos, 2013, « Le travail, dans, autour et en dehors des rédactions web. Une mise en perspective socioéconomique et politique », Communication au colloque international « Concentration de la propriété des médias, changements technologiques et pluralisme de l’information », Montréal, 26 et 27 septembre.


SMYRNAIOS Nikos, 2013, « Manufacturing consent and legitimizing austerity: The Greek media before and after the crisis », Communication au ESA 11th Conference: Crisis, Critique and Change, Torino, aout 2013.
Manufacturing consent and legitimizing austerity: The Greek Media Before And After the Crisis from smyrnaios


SMYRNAIOS Nikos, Bousquet Franck, Bertelli Dominique, 2013, « Les acteurs de l’information locale natifs du web : le cas de Toulouse  », Communication au colloque Mejor Mudanças Estruturais no Journalismo, Natal 5-6 mai.
Les acteurs de l’information locale natifs du web : le cas de Toulouse from smyrnaios


SMYRNAIOS Nikos, 2013, « Journalistes sur Twitter : une analyse des graphes », Communication au colloque E-reputation et traces numériques: dimensions instrumentales et enjeux de société, Toulouse, 21 & 22 septembre.
Journalistes sur Twitter : une analyse des graphes from smyrnaios


SMYRNAIOS Nikos, 2012, « 
Les pure players entre diversité journalistique et contrainte économique : les cas d’Owni, Rue89 et Arrêt sur images », Communication au colloque “Vers un néo-journalisme ? Redéfinition, extension ou reconfiguration d’une profession”, Bruxelles, 3 & 4 octobre.
from smyrnaios


SMYRNAIOS Nikos, 2012, « Spécificités de l’information d’actualité sur Twitter », Communication au colloque Pluralisme de l’information: états des lieux et nouveau enjeux, Paris, 18 & 19 septembre.


SMYRNAIOS Nikos, 2012, « Twitter comme élément constitutif d’un journalisme ambiant », Présentation au séminaire Web & Sciences sociales, Paris, 27 juin.


SMYRNAIOS Nikos, 2012, « How does news infomediation operate online? The examples of Google and Facebook », Communication au X World Media Economics & Management Conference, Thessaloniki, 23-27 mai.
How does news infomediation operate: the examples of Google and Facebook from smyrnaios


Marty Emmanuel, Rebillard Franck, SMYRNAIOS Nikos, 2012, « War on the Web. The various frames of Libya's conflict in French online news », Communication au III ICMC Int. Conference on Media and Communication, Porto, 14 & 15 mai.
War on the Web The various frames of the Libyan conflict in French online news from smyrnaios


SMYRNAIOS Nikos, 2012,"Pourquoi et comment évaluer le pluralisme du journalisme sur le web", Communication au 9e congrès des Enseignants Documentalistes de l’Education nationale organisée par la Fadben, Paris, 22-24 mars.
Pourquoi et comment évaluer le pluralisme du journalisme sur le web from smyrnaios


SMYRNAIOS Nikos, Rieder Bernhard, 2011, Les journalistes français sur Twitter: une étude exploratoire, Communication lors de la Journée d'étude "Sources et flux des news/nouvelles", Université Sorbonne Nouvelle, Paris 3, 12 septembre.
Vidéo de la communication

.

SMYRNAIOS Nikos, Bousquet Franck, 2011, «The development of online local journalism in South-Western France: the case of La Dépêche du Midi », In Ramón Salaverría (ed.), Diversity of Journalisms, Proceedings of the ECREA Journalism Studies Section and 26th International Conference of Communication (CICOM) at University of Navarra, Pamplona, 4-5 July 2011, p. 347-358

Since the advent and consolidation of the web as a news medium, expectations about its positive role in journalism diversity were high, especially when it comes to the local public space. Our study aims at examining professional practices in the online newsroom of a French local newspaper, La Dépêche du Midi, through ethnographic observation. The paper also examines the business model of the publisher’s internet subsidiary and the impact of financial constraints on its editorial strategy. We found that despite a great potential for the development of online journalism in a local level, in this case insufficient resources as well as a purely marketing-centered vision of executives limits editorial and journalistic innovation.
Keywords: online, journalism, local, newspaper, strategy, content, newsroom



Marty Emmanuel, SMYRNAIOS Nikos, Rebillard Franck, 2011, «A multifaceted study of online news diversity: issues and methods », In Ramón Salaverría (ed.), Diversity of Journalisms, Proceedings of the ECREA Journalism Studies Section and 26th International Conference of Communication (CICOM) at University of Navarra, Pamplona, 4-5 July 2011, p. 228-242


Evaluating the pluralism of online journalism is both a major issue for democracy and an academic challenge for researchers. The multiplicity of online news outlets and the complexity of news consumption patterns make it particularly difficult to estimate the degree of pluralism that the web is supposed to embody. In 2010 and 2011 we carried out a research project called IPRI (Internet, Pluralism and Redundancy of Information) that combined quantitative and qualitative methods and aimed at measuring the diversity of online news in France through a transdisciplinary study. The purpose of this paper is to present the theoretical and methodological issues of our study.

..........................................................................................................
SMYRNAIOS Nikos, 2010, «La place des infomédiaires dans la filière de l'information en ligne », Séminaire Melodi, Orange Labs, Paris, 26 mai.

Au-delà des médias existants (presse, radio, télévision), plusieurs catégories d’acteurs interviennent dans la filière de l’information en ligne. Parmi eux, les infomédiaires occupent une position centrale, à mi-chemin entre édition et diffusion. Leur analyse socio-économique, à travers trois études de cas (Google Actualités, Wikio, Paperblog), fait apparaître une fonction pivot dans l’orientation des flux d’audience et des revenus publicitaires. En situation de « coopétition » vis-à-vis des éditeurs professionnels, les infomédiaires ne participent pas directement au financement de la création journalistique. De façon plus générale, leurs relations avec les producteurs de contenus influent sur le type d’information, professionnelle ou amateur, dominante ou alternative, mise à disposition des internautes.

SMYRNAIOS Nikos, 2010, «#fac09: le mouvement des enseignants et des chercheurs sur l'internet participatif » in Actes du colloque EUTIC 2009, Enjeux et usages des TIC, Bordeaux 18-20 novembre 2009, p. 545-557

Dans le présent article nous proposons de revenir sur une période de deux semaines, entre le 2 février 2009 – date à laquelle la Coordination nationale des universités a appelé à la grève – et le 15 du même mois, et d’examiner l’utilisation qui a été faite par les universitaires et les chercheurs des dispositifs innovants et participatifs de l’internet pour coordonner leurs actions et faire connaître leurs revendications. Notre interrogation centrale consiste à savoir comment et dans quelle mesure les participants au mouvement se sont saisis de ces outils. Pendant la période étudiée, nous avons procédé à l’observation d’un éventail assez large de dispositifs participatifs et notamment les listes de diffusion, les commentaires sur les sites d'information, les blogs et les reseaux sociaux comme Facebook et Twitter.

SMYRNAIOS Nikos, Vovou Ioanna, 2009, «
Du « piratage » à la communauté : le cas d’un réseau hellénophone de peer-to-peer », communication au colloque Piratages audiovisuels. Les réseaux souterrains de la mondialisation culturelle Paris, 18-19 juin.

En 2009 l’actualité a offert de nombreux exemples qui illustrent un regain du conflit engagé depuis quelques années déjà entre les principaux acteurs des industries culturelles, ainsi que les pouvoirs politiques et économiques qui les soutiennent, et les communautés d’internautes qui partagent des contenus protégés par le droit d’auteur. Ces exemples démontrent qu’il s’agit là d’un enjeu d’envergure mondiale et dont la nature se révèle être non seulement socioeconomique mais également politique. Alors que ces aspects du peer-to-peer, en tant que phénomène social ayant des ramifications économiques, techniques et politiques, ont été largement traités, en revanche peu de recherches se sont intéressées de près aux instigateurs de ces réseaux (créateurs et administrateurs) au-delà des simples utilisateurs et des « vedettes » du domaine comme Shawn Fanning, Bram Cohen, Janus Friis et Niklas Zennström . L’explication de cet état de fait est probablement liée à la nature de cette activité « souterraine ». Pourtant les questionnements concernant les initiateurs des réseaux de peer-to-peer sont nombreux : quels sont leurs profils sociologiques? Quelles sont leurs motivations ? Comment s’articulent les relations qu’ils établissent avec le reste de la communauté ? Comment gèrent-ils le processus de marchandisation qui gagne immanquablement des projets dont l’origine se trouve souvent dans des initiatives d’amateurs ? Quelles sont les conditions du succès, ou inversement de l’échec, de telles initiatives ? Dans le présent article, nous allons tenter de répondre à ces questions sur la base d’une recherche empirique auprès des créateurs d’une plateforme hellénophone d’échange de contenu.

Marty Emmanuel, Rebillard Franck, SMYRNAIOS Nikos, 2009, «
Online news between redundancy and diversity. A quantitative study of french speaking news websites », communication au colloque New Media and Information, Athènes, 6-9 mai.
Commentaires de la recherche
chez Narvic, Samsa.fr et Bakchich.info.

On the internet, the pluralism of information is supposed to result from the multiplicity of sources. The web is expected to offer a wider range of contents than offline media (as developed in the Long Tail theory). But such an assumption requires to be proved by empirical evidence. Our research aims to test this hypothesis on the basis of a transdisciplinary quantitative study of French speaking websites. Based on several thousands of articles coming from different categories of websites, the editorial identification of topical issues and the lexicometric analysis of the titles both highlight a more complex situation. The wide diversity of issues dealt with, during a day on the web, simultaneously presents a high concentration of a few major issues, often treated in a redundant way. These results show that the ideal of pluralism that the internet is supposed to embody needs to be put into perspective.

Damian-Gaillard Béatrice, Rebillard Franck, SMYRNAIOS Nikos, 2009, «
La production de l'information web: quelles alternatives? Une comparaison entre médias traditionnels et pure-players de l'internet », communication au colloque New Media and Information, Athènes, 6-9 mai.

La mise en ligne de l’information réinterroge ses conditions de production, et le travail journalistique. Le questionnement compare les modalités de production de plusieurs sites d’information en ligne - des pure-players et des sites liés à une publication imprimée - pour évaluer leurs incidences sur les projets éditoriaux. Il s’agit d’abord de comparer l’organisation du travail journalistique entre les rédactions, et du point de vue des professionnels mobilisés. La réflexion porte ensuite sur les corrélations entre spécificités des structures organisationnelles et des modalités de construction des informations. L’article articule enfin modèles économiques et éditoriaux en lien avec les enjeux professionnels, commerciaux de l’offre de contenus d’actualité sur le Web. On s’aperçoit alors que développer une information alternative s’inscrit dans une stratégie de reprise, de publicité du site, en vue de la captation d’internautes. Cette recherche de la distinction exacerbe la concurrence entre acteurs anciennement présents dans l’espace médiatique et acteurs exclusivement numériques.

SMYRNAIOS Nikos, 2008, «
Les groupes de presse américains sur l'internet: une approche économique », communication au colloque Economie du journalisme, MSH Paris Nord, 4 juillet.

Plus de dix ans après l’apparition de l’internet grand public, un profond mouvement de réorganisation du secteur élargi de la communication semble s’engager dont le réseau constitue l’épicentre. Dans le présent article nous nous intéressons plus particulièrement au cas américain. Dans un premier temps nous nous efforçons de montrer l’importance grandissante de l’internet comme support d’information journalistique au niveau des usages mais surtout du point de vue du poids économique qu’il est en train d’acquérir dans le secteur médiatique. Dans un deuxième temps, nous examinons les stratégies qui sont adoptées par les groupes de communication américains pour leur développement en ligne afin d’en définir les contours, dans un contexte de crise pour ce qui est de leur activité traditionnelle

.

SlideShare | View | Upload your own


SMYRNAIOS Nikos, Rebillard Franck, 2007, «
L'information via Google. Les relations entre editeurs de presse et infomédiaires », communication au colloque Online services: networks, contents, usages, Paris, 12-14 decémbre.
Interview au sujet de la recherche sur Radio France International

A l’occasion de leur diversification sur l’internet, les éditeurs de presse sont confrontés à des acteurs occupant une position centrale sur les réseaux informatisés : les infomédiaires. De leur côté, les infomédiaires sont réciproquement dépendants de ces producteurs de contenus éditorialement légitimes et parmi les plus porteurs d’audience. La relation d’interdépendance entre ces deux catégories d’acteurs est analysée en détail, au niveau de la France, pour l’infomédiaire majeur de l’internet qu’est devenu Google. Il s’agit tout d’abord de décrire comment la production de l’information, pour le web, a été repensée au sein des entreprises de presse. Afin d’optimiser son référencement sur l’internet, l’information est conçue pour satisfaire aux critères algorithmiques de Google. Corollairement, l’attitude de Google est observée, et plus particulièrement ses efforts pour passer d’un rôle de simple distributeur à celui de méta-éditeur. Un point de vue diachronique permet de suivre l’évolution de ces relations de coopétition. Les stratégies des éditeurs et de Google s’adaptent les unes aux autres au fil du temps, en même temps que se reconfigure plus largement la filière de la production d’information journalistique avec l’internet.

SMYRNAIOS Nikos, Julia Jean-Thierry, 2007, «
Le peer-to-peer sera-t-il le futur de la télévision. Le cas de Joost, distributeur innovant de contenu audiovisuel sur l'internet », communication au colloque EUTIC, Athènes, 7-10 novembre.

Dès 1999, le peer-to-peer se caractérise par le contournement des circuits de distribution de contenus culturels et de l’équilibre économique de ce marché ; aujourd’hui les industriels tentent de s’approprier de ce type de distribution, comme c’est le cas du service de diffusion de contenus télévisuels Joost. Le peer-to-peer permet de se libérer de contraintes en bande passante : lors du visionnage des images, le logiciel relaye l’acheminement vidéo vers d’autres membres du réseau. L’ordinateur du téléspectateur se transforme en serveur supplémentaire, autorisant – à bande passante réduite – la diffusion d’un grand nombre de programmes. Relevant d’un cercle vertueux (augmentation de l’offre/ – des utilisateurs/ par là de la bande passante) et basé sur la publicité et la gratuité, un tel mode de diffusion semble promis à un certain succès.

SMYRNAIOS Nikos, Julia Jean-Thierry, 2007, «
L'émergence d'un nouveau canal de diffusion de l'information de presse. Le cas de Wikio », communication au colloque ISKO, Toulouse, 7-9 juin.

L’article retrace d’un point de vue informationnel et communicationnel les caractéristiques d’un service innovant en matière de diffusion de l’information de presse sur internet, notamment fondé sur la complémentarité de tâches automatisées et celles auxquelles opèrent une équipe de documentalistes. Le service Wikio recense à la fois les sites d’information journalistique professionnels et un grand nombre de sites personnels éditoriaux, combinant une technologie de recherche algorithmique avec une expertise humaine en documentation. Entre autres caractéristiques innovantes en matière d’usages et de modèle économique, le service inclut également une dimension de média participatif en intégrant à ses pages du contenu généré par les utilisateurs, votes, commentaires mais aussi articles intégraux publiés directement sur le site.


SMYRNAIOS Nikos, 2006, «Mutations de l’espace public médiatique et usages de l’internet », communication au colloque
Démocratie participative en Europe, Toulouse, 15-17 novembre.

La communication procède par une confrontation des caractéristiques propres à l’internet, au niveau technique et socioéconomique, aux mutations de la sphère publique observées par ailleurs, afin de savoir dans quelle mesure les usages du réseau participent à leur accentuation, ou à l’inverse, vont à leur encontre. Au centre de notre analyse se trouve la question de l’inadéquation croissante entre l’espace politique médiatique élargi auquel ont potentiellement accès les citoyens sur l’internet et l’espace politique de prise de décision qui, pour l’instant, demeure balbutiant en ce qui concerne les instances européennes.

SMYRNAIOS Nikos, 2006, «
Essai typologique des positionnements stratégiques mis en œuvre par les producteurs de l’information en ligne », communication au colloque Mutations des industries de la culture, de l'information et de la communication, La Plaine-Saint Denis, 25, 26, 27 septembre.

Depuis la fin des années 90 et l’émergence de l’internet grand public un nombre croissant d’acteurs en provenance du secteur des médias s’engage sur le champ numérique au point que le réseau apparaît comme le support indiscutable de leur futur développement. Les professionnels du secteur annoncent ainsi l’émergence d’une « presse sans Gutembreg ». Notre démarche, qui s’inscrit dans le courant théorique des industries culturelles et particulièrement dans l’étude des stratégies d’acteurs, propose une typologie des positionnements stratégiques mis en œuvre par les sites d’information français dans un environnement économique complexe et extrêmement concurrentiel qu’est celui de l’internet. Il s’agit d’analyser les modalités économiques de fonctionnement de ces sociétés (contenu payant, publicité, modèle mixte) et les articuler avec l’offre éditoriale d’information, mais également d’examiner les relations ambiguës et contradictoires que ces acteurs entretiennent avec les nouveaux entrants dans le marché de l’information, notamment des infomédiaires tels que les moteurs de recherche sur l’actualité.


SMYRNAIOS Nikos, Julia Jean-Thierry, 2006, « Société de l'information, du fondement à l'idéologie. Le cas de Google », communication au colloque
Interroger la Société de l’information, Université McGill, Montréal, Canada, 17-18 mai.

La domination d'acteurs comme Google pose la question de l’émergence des nouvelles structures en provenance des télécommunications et de l’informatique dans le domaine de l’organisation et de l’évaluation des connaissances, entendues comme des informations produites selon des règles professionnels ou épistémologiques spécifiques et potentiellement sujettes au processus complexe de réception et d’appropriation sociale. Ce faisant les nouveaux acteurs imposent leurs conceptions et leurs méthodes de travail, notamment techniques, en tant que principes régulateurs des champs relativement autonomes, comme ceux de l’information journalistique et de la production scientifique. Il nous semble qu’un cadre d’analyse pertinent pour ce phénomène se trouve partiellement dans le processus historique de constitution de la notion de la « société de l’information » en paradigme central de notre époque.

SMYRNAIOS Nikos, 2006, « Réflexion sur les terrains d’innovation de l’internet », document de travail presénté à la journée d'étude
ISTIC (Insertion sociale des TIC) du laboratoire GRESEC, Echirolles, 19-20 avril.

La question de l’insertion sociale des TICs se révèle être un enjeu socioéconomique contemporain majeur. Ceci parce que la « mécanique » des techniques d’information et de communication interfère de manière croissante avec des champs sociaux aussi divers que le journalisme, la science, l’éducation ou la distribution de biens culturels. Ce faisant elle emporte avec elle des logiques propres aux secteurs de l’informatique et des télécommunications dont la confrontation avec les dispositifs sociaux et les acteurs économiques préétablis aboutit souvent à des mutations significatives. Nous allons tenter ici d’énumérer celles qui nous semblent le mieux caractériser ce mouvement.

SMYRNAIOS Nikos, 2005, «
Quels usages pour l'information en ligne? Une synthèse des études disponibles », communication aux 3èmes doctoriales GDR TIC et Société, Paris, 27-28 juin.

A l'appui de données statistiques disponibles, nous nous sommes efforcés de démontrer que certaines applications de l’internet, comme les sites d’information, constituent aujourd'hui des médias d'information à part entière pour une partie minoritaire, mais croissante, de la population mondiale. Cependant l’intégration de l’information en ligne dans les usages des internautes se fait selon des modalités différentes qui dépendent des déterminants socioéconomiques et culturels préexistants.

SMYRNAIOS Nikos, 2004, «
L’émergence des modèles diversifiés de production et de diffusion de l’information sur l’internet : enjeux et stratégies dans le cas de portails », communication aux 2èmes doctoriales GDR TIC et Société, Marne-la-Vallée, 28-29 janvier.

L'article tente de repondre à la question suivante: Quelles peuvent être les incidences pour le champ de la communication de l’émergence d’un système de production et de diffusion de l’information sur l’internet, partiellement indépendant du système médiatique traditionnel, et composé d’acteurs qui y sont nouvellement engagés ? Ces nouveaux entrants bénéficient d’une visibilité très importante sur les réseaux, qui se traduit par une audience considérable, grâce à leur positionnement sur le marché de fourniture de services indispensables à l’utilisation de l’internet. Il s’agit essentiellement de fournisseurs d’accès (Tiscali, Wanadoo, Free, AOL, Club-Internet), de moteurs de recherche (Google, Voilà), d’annuaires (Yahoo !) et de fournisseurs d’autres services comme le courrier électronique et l’hébergement des pages personnelles (MSN, Lycos).

SMYRNAIOS Nikos, 2002, «
The emergence of diversified models of production and diffusion of the news on the Internet », communication aux doctoriales de l'université de Westminster, Londres, 28 août à 6 septembre.

L'article examine le cadre théorique de l'émergence de l'information en ligne. Sont notamment présentées les théories des industries culturelles, de l'espace public et de la société de l'information.

Creative Commons License
La propriété intellectuelle des textes est garantie par un contrat Creative Commons. Quiconque est libre de les lire et de les citer à condition de mentionner systématiquement le nom de l'auteur et la référence bibliographique. La majorité des textes étant des prépublications, il peut y avoir des différences avec les versions finales telles qu'elles ont été publiées sur les supports d'origine.

UA-377271-1